le-spleen-ou-la-melancolieLe dimanche soir était très souvent un mauvais moment à passer, si j'avais rien fait c'était l'angoisse et si j'avais été occupé c'était passé trop vite. Mais voilà que maintenant je bosse très souvent le dimanche, et donc fini le spleen du dimanche soir. Mais le spleen était toujours là, ça va faire 3 ans que je suis séparée de mon ex, et j'ai l'impression que je n'ai toujours pas réussi à refiare surface, à passer à autre chose, j'ai changé de boulot, j'ai changé de ville mais je me trimbale toujours la même valise tellement lourde. J'ai l'impression que je ne suis pas à ma place, je suis toujours en parenthèse. Quand je crois enfin me relever, je m'enfonce à nouveau. Je me demande quand je vais vraiment sortir la tête de l'eau ?